• Expositions à venir

    CIrculez il n'y a rien à voir

    0 > 0
    • ÊTRE DISEUR/DISEUSE
    • Vous souhaitez faire partie des Diseurs de l'exposition ?
      C'est tout simple, découvrez le détail de votre participation en bas de page.

  •  
    accueil > Actualités > Expositions à venir > Circulez il n'y a rien à voir - Printemps 2021
    • envoyer à un ami
    • Imprimer

    CIRCULEZ IL N'Y A RIEN A VOIR


    Printemps 2021 (dates à définir selon durée du reconfinement)

    Il y a donc ici une vraie exposition : des œuvres, une scénographie, un parti-pris, un propos et même des cartels.
    Toutefois, nous avons remplacé les œuvres par des diseurs.
    Il n'y a rien à voir : le visuel (l'œuvre) est remplacé par des gens qui vont vous en parler.
    Circulez : vous êtes invités à aller de l'un à l'autre des diseurs pour appréhender l'ensemble de cette exposition aux allures de performance.

    Chaque contact avec une œuvre est une rencontre, une rencontre à double entrée.
    Tout d'abord, nous la recevons. Notre sensibilité nous envoie des signaux. Tous types d'émotions nous parcourent alors. Souvent nous disons « ça me parle ». Oui, l'œuvre nous parle, de nous essentiellement.

    Puis, nous allons à la recherche d'un savoir savant de cette œuvre qui nous parle fort ou nous chuchote des choses câlines ou dérangeantes au creux de notre fort intérieur. Nous apprenons son contexte historique, artistique, social…

    Alors, nous connaissons l'œuvre, par une rencontre sensible doublée d'un regard savant.

    Vient le temps du partage de cette rencontre. Pour la transmettre, nous la racontons. Nous transformons cette double rencontre en langage : nous pensons l'œuvre, car nous la "parlons".
    Dans ce récit, il y a toujours plus de nous que de l'œuvre, et c'est ce scénario de "connaissance" des œuvres qui est mis en place ici : des diseurs (de bonne aventure) qui ont été des visiteurs, des spectateurs, transmettent leur connaissance des œuvres de cette exposition.

    Car il fallait néanmoins mettre en place une véritable exposition sur laquelle appuyer ce dispositif. Celle qui vous est proposée aujourd'hui est l'exposition idéale de Sylvie Corroler-Talairach, directrice artistique de la Fondation : en toute subjectivité, en toute sensibilité du moment.

    Vous souhaitez être diseur ? Le détail est ici !

    Note aux diseurs

    1 - Le protocole

    Vous allez (nous allons) raconter des œuvres à des visiteurs, au sein d'une exposition.
    Au mur :
    - une vraie scénographie, un vrai accrochage.
    - Un trait fait à la main qui marque le format de l'œuvre, la place qu'elle prend au mur, au sol
    - Un cartel dans les règles muséales


    2- Le rôle du diseur

    Chaque diseur parle d'une œuvre (d'une série / d'un groupe / d'un type d'œuvres…)
    Dans l'exposition, vous vous tenez à l'emplacement de "votre" œuvre.

    Vous prenez la place d'un visiteur premier qui transmet, raconte son expérience de l'œuvre, sa rencontre avec elle.

    Vous dites ce que voulez, parlez "d'où" vous êtes. Pour cela, vous portez un badge : votre prénom et d'où vous choisissez de parler : visiteur, amateur d'art, étudiant, votre métier - qu'il soit ou non en lien avec la culture… Il ne s'agit en aucun cas de transmettre le discours de la commissaire d'exposition (qui fera partie des diseurs).

    Vous pouvez choisir d'être en interaction avec le public ou pas. Attention, pour tout type de sollicitation sans relation avec votre participation, vous n'hésitez pas à diriger le public vers l'équipe d'accueil des publics (une œuvre n'indique pas où sont les toilettes).



    3- Pour accompagner votre participation

    Une liste des œuvres vous est fournie en amont, dans laquelle vous choisissez la ou les œuvres sur lesquelles vous souhaitez intervenir.
    Vous nous transmettez vos disponibilités dans le calendrier à venir.

    Nous considérons, bien sûr, qu'il s'agit d'un engagement de votre part. Vous ne pouvez pas faire défaut au public.


    4- Document à destination des visiteurs non-diseurs

    Un catalogue est à la disposition du public : les œuvres y sont dessinées de manière naïve, au crayon de couleur, tels des croquis pour se souvenir.
    Dans l'exposition, il n'y a pas d'autres images des œuvres, mais des indications permettant de les trouver sur internet.

  • FONDATION D'ENTREPRISE ESPACE ÉCUREUIL POUR L'ART CONTEMPORAIN - 3 PLACE DU CAPITOLE - 31000 TOULOUSE
    Tél. 05 62 30 23 30 - contact(at)caisseepargne-art-contemporain(.)fr
    Ouverture du mardi au samedi de 11h à 18 h et le premier dimanche du mois de 15 h à 18 h. Fermeture exceptionnelle du 5 au 19 août . Entrée gratuite