• Expositions passées

    L'invitation au voyage - les artistes pérégrins

    30 juin 2005 > 3 septembre 2005
  •  
    accueil > Fondation > Expositions passées > 2005 > L'invitation au voyage
    • envoyer à un ami
    • Imprimer

    « Heureux qui comme »

    L'invitation au voyage doit être comprise dans son sens littéral puisqu'il a été demandé à huit peintres adeptes du nomadisme artistique et résidant principalement en France d'inviter, chacun, un artiste étranger à exposer.

    Les oeuvres de ces seize artistes, venus de tous les continents, rendent compte de leur fascination pour les terres insolites, une nature lumineuse, des architectures singulières ou des groupes humains inhabituels. À l'itinérance, succèdera dans l'atelier, le voyage intérieur ou immobile, le voyage dans le Temps, le voyage dans l'Histoire.

    La France est pour ces artistes globe trotteurs, soit leur pays d'origine, soit un pays refuge, choisi ou encore accordé. Il convient d'abroger ici le terme de Nation et de mettre l'accent sur les correspondances artistiques et les influences culturelles.

    Ces artistes exercent leur pratique artistique comme pacification du monde. Parmi ces pratiques, la photographie est largement utilisée lors de leurs déplacements par Danièle Gibrat, Tony Soulié, Vincent Verdeguer, Rhonda Thwaite, qui redevenus casaniers, se la réapproprient à l'aide de peinture, d'encre, de découpages, de collages, de greffes.
    La nature, et plus précisément la forêt est le point d'ancrage de Helge Hommes et de Danièle Gibrat dont l'invité Ito Waïa utilise le torchis et la terre de Nouvelle Calédonie pour représenter son île. Les portraits d'Africains de Côte d'Ivoire et du Rwanda par Nadia Benbouta, de nos chefs d'Etat par Trân Trong vû, de personnalités légendaires par Erro, participent du voyage ethnographique et sociologique ; de même pour Cécilia Cubarle qui dénonce le non-respect des droits de l'Homme à travers une série de six timbres postaux pleins de dérision.
    L'espace du regard et l'espace-temps se réconcilient chez Rafaël Mahdavi lorsqu'il réinvente l'univers des paysages de Giovanni Bellini. Les peintres Vincent Guzman, Christine Jean, Tibery Silvashi nous proposent un archipel de visions traduisant l'intensité de leur voyage intérieur. Les villes et leurs architectures à la singularité irréductible sont revisitées par Tony Soulié avec sa vision du New-York actuel, par Vincent Verdeguer avec sa série des patios sévillans et avec Fernando Maza dont les constructions solitaires émergent du lumineux désert sud-américain. Les cités sans repères d'Antonio Ségui sont arpentées inlassablement par des personnages dont les chapeaux rivalisent en hauteur avec les toitures des immeubles, tandis que les habitations de Rhonda Thwaite sont dégradées par une nature exubérante.

    Puisse cette exposition, fruit de ces odyssées personnelles, nous démontrer une fois encore que l'art permet de dépasser les frontières mentales, mais aussi géographiques et politiques.

    Martine Bercovy
    Mars 2004

    - Nadia Benbouta (Algérie) est invitée par Erro
    - Ito Waïa (Nouvelle Calédonie) par Danièle Gibrat
    - Fernando Maza (Argentine) par Vincent Guzman
    - Trân Trong Vû (Viêt-nam) par Christine Jean
    - Rhonda Thwaite (Australie) par Rafael Mahdavi
    - Cecilia Cubarle (Argentine) par Antonio Ségui
    - Tibery Silvashi (Ukraine) par Tony Soulié
    - Helge Hommes (Allemagne) par Vincent Verdeguer

    Des poètes se sont joints aux plasticiens pour donner à lire le voyage : Christian Prigent, Jean-Louis Giovannoni, Jacques Demarcq, Maryline Desbiolles, John Berger, Pierre Le Pillouër, Patrick Beurard-Valdoye, Abdelwahad Meddeb.

    Cette exposition a été présentée par
    - Artsénat à l'Orangerie et au Jardin du Luxembourg du 22 mai au 20 juin 2004

    (des sculptures étaient également présentées dans le jardin)
    - dans le Hall du Salon d'Honneur de l'Hotel de Ville de Bobigny du 10 novembre au 18 décembre 2004.

    photographies :
    François Talairach

  • FONDATION D'ENTREPRISE ESPACE ÉCUREUIL POUR L'ART CONTEMPORAIN - 3 PLACE DU CAPITOLE - 31000 TOULOUSE
    Tél. 05 62 30 23 30 - contact(at)caisseepargne-art-contemporain(.)fr
    Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19 h 30 et le premier dimanche du mois de 15 h à 19 h 30. Ouverture le samedi 11 novembre. Fermeture le mercredi 1er novembre. Entrée gratuite