HORIZONS OLFACTIFS 01-03-2023

COMMENT PARLE-T-ON DES ODEURS ?

“Si le paysage raconte, l'odeur annonce.” Jean-Claude Ellena

L'exposition propose une définition de l'art olfactif. Rappel historique, odeur de l'intime, odeur du sacré, paysages olfactifs, œuvres d'art totale, les connexions entre les créations artistiques et l'expérience du visiteur.euses dessinent le désir d'imbriquer le corps (sentir, aspirer, toucher, être touché.e) aux œuvres. 

Mettre en scène des fragrances, effluves impalpables, invisibles, nécessite une exposition épurée. L'immatérialité de certaines créations invite à une scénographie filtrée. Le vide, la dominance du blanc dans le lieu permet de se concentrer sur ce qui n'est pas visible. L'attention est ailleurs, elle bascule. L'objet n'a tout de même pas disparu, il est encore là pour contenir les jus. Il est d'ailleurs tout autant important dans l'exposition, les flacons sont exposés au même titre que les œuvres. L'objet devient support pour l'œuvre olfactive, l'essence de l'œuvre. 

La médiation de cette exposition propose un lexique et une matériauthèque développée afin de pouvoir parler des odeurs. On peut parfois manquer de vocabulaire pour qualifier, définir un effluve. On vous propose donc de vous donner les clefs pour ne plus faire confiance à ses yeux mais aux autres sens. Il est intéressant de développer son imaginaire, de dépasser « ça sent bon/mauvais » au même titre qu'on ne se satisfait plus du « c'est beau/moche » avec les arts visuels. Il est donc important de se questionner sur « comment parle-t-on des odeurs ? ». 

Texte complet de médiation à imprimer
Famille dans parfum
Lexique du parfum
Matériauthèque de l'exposition