SANDRA LORENZI (01-03 2016)

EXPOSITION "POURVU QU'ELLE SOIT UTILE" DE SANDRA LORENZI (01-03 2015)

Un autre outil de médiation ici et l'atelier familial ici

Quel que soit son médium, toute œuvre peut faire l'objet d'une analyse d'image ; ces dernières ne sont pas réservées aux peintures classiques. 

C'est une proposition d'analyse d'installation qui est appliquée à Projet Yvonne, dans laquelle Sandra Lorenzi offre une nouvelle scène aux prédictions de son arrière-grand-mère médium, Yvonne de son prénom. Conjuguant une forme plastique et un son soigneusement diffusé, cette installation austère fait l'objet d'une dissection méthodique, afin de partir des observations générales (matières, formes...) pour aller vers le fond, et la position particulière de cette proposition dans l'exposition.

La Dissection sauvage est installée dans la salle de documentation. Elle se présente sous la forme cheap d'un schéma - le papier fin rappelle celui d'un paperboard, outil régulièrement utilisé dans le monde de l'entreprise - constellé de Post-it et autres notes au marqueur coloré. Ces codes se veulent des échos à l'univers du travail auquel l'exposition fait référence, la forme semblant se justifier par la lecture progressive qu'elle propose au visiteur.