COLLÈGE JEAN ROSTAND

.ETABLISSEMENT : COLLEGE JEAN ROSTAND – VALENCE D'AGEN (82)
Enseignante : Alice Couderc, Arts Plastiques
Niveau : 3ème

Pistes de réflexion
• L'expérience sensible et physique de l'espace de l'œuvre. La mobilisation des sens, l'espace et le temps comme matériaux de l'œuvre, le point de vue de l'auteur et du spectateur dans ses relations à l'espace, l'inscription de son corps dans l'œuvre.
• L'appropriation des outils et des langages numériques destinés à la pratique plastique.

Proposition de travail
« Je suis piégé par la matière » : Vous rentrez dans un couloir quand tout à coup vous êtes piégés par la matière. Vous devez quand-même pouvoir sortir de ce couloir.
« Deux expériences uniques » : Intégrer un enfant et un adulte, avec deux couleurs différentes et tracez le parcours qu'ils ont effectué dans l'espace pour traverser le couloir.
Expliquez à l'écrit l'expérience que chaque personnage a vécue lors de cette traversée (le chemin emprunté, les obstacles à franchir, la position du corps, les sens affectés, les sensations).
Réalisez une photographie qui témoignera de « Je suis piégé(e) ».

Références
Chiharu Shiota, Sleeping is like death. 2012.
Richard Serra, La Matière du temps. 1994–2005. Huit sculptures, Acier patinable.
Jesús Rafael Soto, Pénétrable BBL Bleu en 1999 et Jaune en 2015.
Pascal Martine Tayou, Plastic Tree C, exposition Update 2014.
Vadim Makhorov et Vitaly Raskalov, Shun Hin Square, Chine.

.Situation d'apprentissage
Manipuler la matière papier et explorer ses qualités pour créer une production qui prenne en compte le spectateur, son ressenti, afin qu'il vive une expérience particulière qui sollicite ses sens.
Dire avec un vocabulaire approprié ce que l'on fait, ressent, imagine, observe, analyse ; s'exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d'œuvre.
Choisir un angle de prise de vue, un cadrage, jouer avec la lumière, la mise au point...pour exprimer une intention et donner l'impression de piège.

Réalisation exposée
« Sans titre ».