COLLÈGE SAINTE FAMILLE

.ETABLISSEMENT : COLLÈGE SAINTE-FAMILLE DES MINIMES – TOULOUSE (31)
Enseignante : Stéphanie Francelle, Arts Plastiques
Niveau : 3ème

Pistes de réflexion
• Images, réalité et fiction, narration visuelle.
• Temporalité, découpage, suite, séquence narrative.
• Mise en scène d'un objet : histoire fictive dans un décor réel.
• Capture photographique, montage, intervention plastique.

Proposition de travail
« Histoire cachée – Histoire révélée ».
Vous prenez en flagrant délit l'un de vos objets préférés lorsque vous rentrez à l'improviste dans votre chambre.
Qu'avez-vous vu ?
Raconter cette brève histoire, en quatre images, sans utiliser de mot.

Références
Duane Michels, 1973, Les choses sont bizarres : séquence narrative, mise en abyme.
Ben, 1958-1973, Le magasin de Ben : divers matériaux, espace de présentation. Anonyme, Chapiteau roman 1100 exposé au Musée des Augustins (Toulouse) représentant sur ses diverses faces : La Mort de saint Jean-Baptiste ; Le Festin d'Hérode ; La Danse de Salomé ; La Décollation de Saint Jean-Baptiste ; La Présentation de la tête de Saint Jean-Baptiste. Déplacement du regard du spectateur pour lire visuellement l'histoire.

Situation d'apprentissage
Construire une séquence narrative en quatre images (croquis- story board).
Prise de vue dans un décor réel (ma chambre) et capture photographique : les quatre photographies nous révèlent une progression, différents temps de l'histoire.
Réfléchir au dispositif de présentation : la révélation de chaque histoire dans une boîte noire (lien avec la chambre noire, la caméra obscura).
Mettre en scène les différentes images en lien avec les croquis : découpage, montage, intervention plastique et graphique.

Réalisation exposée
« Histoire cachée – Histoire révélée ».