Collège La Sède - Tarbes (65)

COLLEGE PRADEAU-LA SEDE, TARBES (65)
Professeur : Séverine SALILLAS, Arts plastiques
Niveau : Classes de 5ème

Pistes de réflexion
• Expérimenter le travail d'équipe, en petits groupes, tout en favorisant la cohésion du groupe classe.
• S'interroger sur les différents liens, sémantiques et poétiques, qui peuvent exister entre les œuvres et leurs titres. S'interroger sur la complémentarité des mots et des images.
• Appréhender le potentiel créatif des mots dans les œuvres plastiques.
• Se familiariser avec les démarches artistiques surréalistes, procédant avec le hasard, ou selon les principes de l'écriture automatique et du cadavre exquis.
• Réfléchir sur les questions de présentation et d'exposition des productions plastiques, sur les possibilités de « recréation » générées par le « collectif ».

Proposition de travail
« Machines en devenir. Par petits groupes d'inventeurs, créez de nouvelles machines utiles ou poétiques, auxquelles vous donnerez un titre».
Puis : « A partir du choix de certaines inventions, composez ensemble « l'hyper-machine » de la classe d'arts plastiques ».

Références :
Leonard de Vinci.
Magritte et Dali.
Tinguely et Niki de Saint Phalle.
Peter Kröning et Laurent Mauvignier (exposition « les cadavres sont exquis » de la Fondation espace écureuil).

Situation d'apprentissage
• Observation et analyse des liens entre l'œuvre plastique de Peter Kröning et le texte de Laurent Mauvignier, lors de la visite de l'exposition pédagogique itinérante « Dessine-moi un mot ».
• Recherches documentaires individuelles sur « les machines » de Léonard de Vinci.
• Créations collectives sur grands formats, par petits groupes de 3 à 5 élèves.
• Mise au point d'un protocole de création mêlant les recherches individuelles à la conciliation collective : chaque élève réalise des croquis au brouillon ; puis chaque groupe prend connaissance des différentes idées avant de composer sa « machine en devenir ».
• Observation des relations texte-image et sur l'importance des titres donnés aux œuvres (Magritte, Dali).
• Réflexion collective sur les questions d'accrochage. Est-il possible de recréer une « hyper-machine » à partir d'une sélection de certaines productions ? Comment créer une certaine cohérence plastique ?
• Rappel de la démarche artistique des deux artistes Niki de Saint-Phalle et Jean Tinguely.
• Réalisation d'éléments reliant les différentes machines pour l'accrochage de « l'hyper-machine ».

Réalisations exposées
« L'hyper-machine : Pandamachine », installation collective bidimensionnelle.