Collège Monnet - Lacapelle-Marival (46)

COLLEGE JEAN MONNET, LACAPELLE MARIVAL (46)
Professeur : Jérémie FAURE, Arts Plastiques, Mathilde DEVEZ, Lettres Modernes,
François DEHERMANN, éducation musicale
Niveau : Toutes les classes du collège

Pistes de réflexion
• Construire un projet collectif, décloisonner les classes, les niveaux, les disciplines du collège.
• Considérer le hasard et accepter le projet d'un autre comme une incitation et un matériau (écrits, images...) en référence au surréalisme.
• Matérialiser l'idée de collection en interrogeant les relations du texte à l'image.
• S'approprier la notion d'écriture poétique.
• Faire émerger une cohérence, une signification par un dispositif d'exposition qui pourra intégrer le processus de construction du projet.

Proposition de travail
Selon le principe du cadavre exquis surréaliste, réaliser une image (élément du projet collectif) faisant suite à l'un des trois matériaux suivants : le dessin de Jean Le Gac, œuvre initiale de la collection « les cadavres sont exquis », un haïku écrit par une élève en 6ème, une photographie réalisée par une élève en 5ème.
Faire tourner les propositions obtenues à d'autres élèves ou groupes d'élèves (autres classes et niveaux possibles) pour réaliser une autre suite, celle ci devra être un texte poétique sur le thème de la ville pour les élèves de 3ème.

Références :
Le surréalisme : M. Ray, P. Eluard, P. Citroën, F. Picabia, R. Magritte, D. Maar.
La ville : G. Apollinaire, B. Cendrars, W. W. Jao
La collection « Les cadavres sont exquis » et plus particulièrement Jean le Gac, « Le peintre a disparu » et le texte en suivant de Maryline Desbiolles.

Situation d'apprentissage
• Présentation et réflexion sur des œuvres surréalistes et de la collection de la fondation.
• Questionnement sur l'intérêt d'une œuvre collective : pourquoi décloisonner les classes, les niveaux, les disciplines? Accepter d'abandonner et de confier sa réalisation.
• Prise en compte de la contrainte d'un matériau initial (image ou texte) en utilisant entre autres les techniques de photomontage manuel et numérique.
• Initiation d'une démarche interprétative d'une création plastique donnée comme point de départ de l'écriture.
• Photographie des projets en adoptant une démarche créative.
• Réflexion collective (en 4ème et surtout en 3ème) : comment présenter le travail en visant une cohérence qui puisse faire "sens"? Choisir des extraits, matérialiser l'idée de suite, de collection et de cycle évoquant la proposition : « faire tourner les projets » dans les autres classes, les autres niveaux et les autres disciplines.
• Intégration d'une bande son (tous niveaux) associée aux images et aux textes à l'aide d'un logiciel, en considérant cet apport comme un liant du projet.

Réalisation exposée
« Je quitte ma cambrousse
ou l'illusion d'une île », installation.