Lycée Hessel - Toulouse (31)

LYCEE PROFESSIONNEL STEPHANE HESSEL, TOULOUSE (31)
Professeur : Angèle GAUGLER, Arts Appliqués
Niveau : CAP ETL (employé technique de laboratoire), 1ère année

Pistes de réflexion
Associer la sensibilité disciplinaire à la formation diplômante : l'analyse, la cellule souche, la décomposition cellulaire...
Effectuer un travail d'équipe
Etude d'un vrai « cadavre » : morbide ou léger ?
Penser un « écorché »

Proposition de travail
Un morceau de chacun pour reconstituer une entité classe
Observation esthétique et plastique de morceaux de peau
Reconstitution d'un écorché ou d'une idée de « cadavre »

Références
Le surréalisme et le jeu du cadavre exquis
Dali et le corps morcelé

Situation d'apprentissage
Suite à la visite de l'exposition « les cadavres sont exquis » (22 novembre 2013 - 18 janvier 2014) la classe de CAP ETL (employé technique de laboratoire) s'est vraiment interrogée sur le sens des oeuvres présentées, la relation entre les textes et les images...pas toujours évidente ! Ils ont compris que chaque morceau appartenait à un « tout » . De retour au lycée Jolimont (Stéphane Hessel aujourd'hui), une présentation du jeu « le cadavre exquis » leur a été présenté afin d'aborder le mouvement surréaliste poursuivant ainsi la culture artistique abordée au collège.
L'absurde du hasard pouvant donner du sens a sans doute été la notion la plus difficile à comprendre. Faire quelque chose de « conséquent » en semblant faire n'importe quoi ! Faire sans contrôler ! Cela ne leur paraissait pas sérieux, en tout cas pas productif...mais la classe s'est prêtée au jeu car la détente a vite été au rendez-vous.
Le jeu par les mots s'est vite révélé très drôle et un texte a suivi assez cours mais donnant une impulsion à l'envie de jouer encore...sur l'image cette fois. Les mots ont permis l'adhésion des élèves à l'étrangeté du « projet objet ».
En lien avec leur formation liée à l'analyse en laboratoire, avec la notion de cellule en biologie, de l'écorché vu en français autour de l'histoire de Frankenstein, je leur ai proposé de travailler un morceau de peau dont tous les morceaux seraient assemblés, cousus ensemble par le texte commun, sur un buste. Chaque morceau appartient à un tout ou l'ensemble des élèves forme une entité classe pas toujours homogène mais qui doit rester ensemble le temps d'une scolarité, formant l'étrange association d'une mayonnaise qui ne prend pas toujours !
Le buste symbolise l'ambiance d'une classe hétéroclite, la variété des couleurs de peau, l'humour un peu décalé des mots « les cadavres sont exquis » au sens propre.

Réalisation exposée
Modèle cadavre exquis