Lycée Le Caousou - Toulouse (31)

LYCÉE LE CAOUSOU – TOULOUSE (31)
Professeurs : Martine Ramis Furlan, Arts plastiques et Marie-Luce Bonin, Français
Niveau : classe de seconde, option facultative arts plastiques

Pistes de réflexion
• réfléchir à l'idée de collection, formes et motivations
• considérer les raisons subjectives et objectives d'une sélection
• aborder les notions d'emprunt, de prélèvement et de citation
• expérimenter la création artistique sous deux médium différents
• souligner la parenté ainsi que la complémentarité de la création artistique et de la composition poétique

Proposition de travail
La classe va constituer sa « collection », une collection de praticiens à travers un fil directeur choisi
par consensus.
Sélection d'une œuvre du musée des Augustins et création d'une réalisation plastique rendant compte de votre regard sur l'œuvre. Vous proposerez le résultat de ce travail comme source d'inspiration/création à une classe de littérature. Vous confronterez les deux regards dans un dispositif de présentation.
En module de français, chaque élève choisit une œuvre qui lui parle. Les groupes constitués vont composer devant l'œuvre un texte poétique court et dense, un haïku, susceptible d'évoquer les émotions et la portée de l'œuvre choisie.

Références :
Collection de la fondation Espace Écureuil et collection du musée des Augustins
« La truite de Courbet », « La source d'après Ingres » de Bernard Pras
« Made in Japan - la grande Odalisque » de Marcial Raysse
Différentes encres d'après le « Retable d'Issenheim » par Gérard Titus Carmel
« Le déjeuner sur l'herbe de Manet » par Picasso
« Vénus endormie » de Giorgione
« Vénus d'Urbino » de Titien
« Olympia » de Manet

Situation d'apprentissage
• Visite en classe de l'exposition « Les cadavres sont exquis »
• Esquisse de différents aspects de la collection et choix par la classe d'un fil directeur
• Réflexion sur la notion de figure
• Visite libre du musée des Augustins
• Choix et prise de croquis comme questionnement des aspects d'une œuvre et mise en mémoire
• Qu'est-ce-qui fait la singularité de cette œuvre à mes yeux ?
• Rapport de l'œuvre à l'histoire de l'art
• Utilisation des prélèvements et réalisations
• Présentation des réalisations à la classe de français (installations provisoires)
• Chaque élève, en module de français, choisit une œuvre pour ce qu'elle lui procure d'émotions, de réactions.
• En lien avec les pratiques surréalistes (Eluard et le haïku), atelier de composition de textes poétiques, comme prolongements de l'œuvre d'art et non simples illustrations.
Travail sur le langage, le pouvoir évocateur des mots, et la contrainte formelle qui conduit à une exigence lexicale.
• Dispositifs de présentation associant textes et réalisations plastiques

Réalisation exposées
« Catalogue » de la collection