COLLEGE JEAN MOULIN

COLLÈGE JEAN MOULIN - TOULOUSE (31)
Enseignant : Hélène Bernus, arts plastiques
Niveaux : 6ème et 5ème

Pistes de réflexion
Définition de l'épiderme : Frontière entre l'extérieur et l'intérieur d'un corps. Lien avec le sens du toucher et les sensations.
Comment élaborer une circulation entre extérieur et intérieur ?

Propositions de travail
Transformer la surface d'un fragment de carton rectangulaire avec les actions plastiques suivantes : plier, strier, poinçonner, percer, transformer, arracher, déchirer, lacérer, réaliser des empreintes.
Ces divers types d'actions peuvent être, raffinées, délicates et/ou brutales.
Contraintes : organiser les interventions sur la surface à partir d'un rythme (trouver une régularité) en alternant régulièrement les différentes interventions sélectionnées.

Références
HAD hier, aujourd'hui, demain : analyse des œuvres d'HAGUIKO et Jean pierre VIOT avec une réflexion sur la relation entre le traitement des surfaces et la relation entre intérieur/extérieur, l'aspect du « contenant », la notion de « in situ ».
Tony CRAGG et son travail « épidermique » des surfaces.
Luccio FONTANA avec les trous, les fentes de ses Concetto Spaziale et les réactions de la matière qu'ils suscitent. La notion de « béance » et la réflexion sur un « autre côté inconnu » qu'elle implique.
Le groupe Support/Surface avec les interventions et les transformations des matériaux, les différentes opérations de déconstruction/reconstruction, désorganiser/réorganiser ainsi que le travail d'in situ.

Situation d'apprentissage
Visite de l'exposition HAD hier, aujourd'hui, demain avec un questionnaire à remplir et des croquis à réaliser.
Sélection d'objets permettant les multiples interventions sur les fragments de carton.
Transformation de l'épiderme : ses réactions, les différents aspects de la peau, fripée, avec des boutons, des plaques, des poils qui se hérissent ? Etc. Respiration de la peau. Sa constitution, les pores de la peau. Comment transposer ces phénomènes sensoriels de façon plastique.
Réflexion autour du dispositif de présentation : phase finale avec un assemblage, une réorganisation, un alignement des différents fragments de cartons créant de la sorte une mise en abîme rythmique.

Réalisation exposée
« Sans titre » Carton et papier kraft, 2017.