COLLÈGE LES PORTANELLES

COLLÈGE LES PORTANELLES – LAUTREC (81)
Enseignante : Lise Bories, arts plastiques
Niveau : 4ème

Pistes de réflexion
Elaborer un projet qui questionne le vivant, donner à voir autrement l'environnement quotidien et l'éphémère qui le constitue.
Considérer le temps comme matériau, se l'approprier.
Conserver la trace du temps sur une matière/un matériau, capter une action fugace, une disparition dans un futur proche.

Proposition de travail
« Ephémère… et pour toujours » : vous immortaliserez par une ou des photographies un événement, un objet ou un être vivant éphémère, voué à disparaître dans un futur proche.
Contrainte : le cadrage, la mise au point et la composition de l'image devra concentrer l'attention du spectateur sur le sujet éphémère que vous aurez choisi.

Références
HAGUIKO et Jean-Pierre VIOT, œuvres de l'exposition HAD hier, aujourd'hui, demain.
Henri CARTIER-BRESSON, Derrière la gare Saint-Lazare, Paris, France, 1932, épreuve gélatino-argentique, tirage réalisé en 1953.
Andy GOLDSWORTHY, Sculptures de glace, 1995 et extraits du documentaire sur l'artiste «Rivers and tides » de Thomas Riedelsheimer.
Michel BLAZY, Mur de poils de carotte, 2000, installation murale, mode d'emploi, ingrédients : purée de carotte, purée de pomme de terre, eau.

Situation d'apprentissage
Réception de l'exposition itinérante au collège : découverte de la mallette pédagogique constituée d'œuvres originales confiées par les artistes, de photographies grand format et d'une collection d'ouvrages liés à la thématique.
Visionnage de la vidéo présentant le travail des artistes dans leurs ateliers, et discussion autour du thème du projet pédagogique « … et pour toujours » qui fait émerger la notion de temps, de trace, de transformation de la matière et de pérennité de l'œuvre finale. Choix collectif du médium photographique.
Présentation de l'histoire de la photographie, apports techniques (cadrage, composition, mise au point) puis travail de groupe autour de la proposition de travail « Ephémère… et pour toujours ».
Réalisation des photographies pendant 2 séances au collège, puis pendant 2 semaines aux vacances de Pâques. Mise en commun à la rentrée et sélection des clichés pour l'exposition.
Réflexion autour du dispositif de présentation : choix de séries de 3 images (à l'exception de 2 clichés autonomes) autour de l'amorce de titre « C'est l'histoire éphémère de… » .

Réalisations exposées (de gauche à droite et de haut en bas)
C'est l'histoire éphémère d'une chute.
C'est l'histoire éphémère d'une faim.
C'est l'histoire éphémère d'un éphémère.
C'est l'histoire éphémère d'une brise.
C'est l'histoire éphémère d'un coup de foudre.
C'est l'histoire éphémère d'une apparition.
C'est l'histoire éphémère d'un don.
C'est l'histoire éphémère d'une évasion.
C'est l'histoire éphémère d'un réveil.