Lycée Rive Gauche - Toulouse

Professeurs : Boris BOUISSAGUET, Jean PASSEBOSC, Arts appliqués.
Niveau : DSAA, Master 1.

Pistes de réflexion

Questionner le statut de l'objet, des usages, bousculer les typologies est au centre de nos préoccupations. Le Diplôme Supérieur d'Arts appliqués Créateur-concepteur option Création Industrielle sanctionne une fin d'études spécialisées dans la conception et ce qu'il est convenu de nommer le design de produit. C'est donc tout naturellement que la thématique de l'objet proposée cette année nous a conduits à sélectionner trois diplômes significatifs, eux-mêmes inscrits dans les dernières émergences que sont le Low Design, le Slow Design, l'Eco Design.


Proposition de travail

Ces trois études procèdent d'une même démarche globale de la pratique de projet et se fondent sur une analyse préalable des dimensions historiques, philosophiques, sociologiques, un état des lieux retranscrit dans un « mémoire », jetant les bases d'un travail où l'expérimentation plastique et la prospective côtoient nécessairement le réalisme le plus abouti. Les projets donnent lieu à une soutenance en fin de cycle, soit au mois de juin 2012. Les travaux présentés dans le cadre de « L'objet de mon désir » sont donc des works in progress, états transitoires d'une pensée mise en forme qui se mue et s'adapte, à l'instar de ces nouvelles pratiques.


Références

Michael Johanson / Mike Meiré / Markus Kayser : Solar sinter project 2011 / Microbial home : Phillips design octobre 2011 /. The Microbial Home, Philips Design Probe / Naturapolis, ESAD Saint-Etienne / Flow Table, Studio Gorm / Local River, Mathieu Lehanneur / La Fabrique Végétale, Gilles Belley…

Réalisations exposées

Trois projets : Maquettes exploratoires, infographies sur tirages papier, mémoires édités.
Bio mimétisme, écosystème, interrelation entre les objets pour optimiser l'énergie.


Gaëtan Didier, designer. Cette étude met en forme une nouvelle approche de la création et de la conception basée sur nos connaissances biologiques, et plus précisément sur nos savoirs des écosystèmes naturels. Elle s'inscrit dans la discipline du Bio mimétisme qui a pour ambition de proposer des innovations durables inspirées par le comportement naturel. Il s'agit d'observer comment la Nature optimise ses ressources afin d'en extraire des scénarios de consommation plus responsables. L'environnement domestique est ici considéré comme un territoire d'expérimentations, afin de le faire évoluer en un système efficient.
La diversification énergétique, l'homme au cœur du processus de production et de consommation.

Jean Baptiste Guesne, designer. Les ressources énergétiques actuelles sont majoritairement issues d'énergies fossiles qui s'appauvrissent. Le projet s'engage dans la création d'un système producteur d'énergie, recentré sur les comportements et la consommation de l'utilisateur mais aussi sur une communication pour inciter un changement et susciter un questionnement.

La complainte du progrès, grandeurs et limites de l'hyperconsommation.

Thibault Huguet, designer. Boris Vian chantait en 1956 la Complainte du progrès, satire de la société de consommation durant les Trente Glorieuses. Le petit électroménager, dont l'usage devient systématique, a modifié notre perception de la nourriture et de l'espace culinaire. Ce projet questionne notre rapport à ces objets et à l'espace de la cuisine. Il permet de montrer comment petit à petit, la pensée et le geste se sont substitués au bouton rouge. Cette remise en question prend en considération leur nombre important et leur hyperspécialisation.