collège Jean Moulin

COLLEGE : Jean Moulin, Toulouse (31)
Enseignante : Hélène Bernus
Niveaux : 4ème et 3ème

Pistes de réflexion
• Définition de la discrétion : délicatesse, réserve, tact, furtivité, modestie, prudence.
• Une personne discrète : timide, réservée, effacée, qui n'attire pas l'attention, secrète, silencieuse.
• Comment représenter dans la discrétion ? Trouver une autre façon de voir.
• Trouver les techniques et les matériaux permettant de changer la perception ou comment représenter le « juste visible » : 1. Le crayon à papier pour tracer des éléments. 2. L'utilisation de la gomme pour estomper. 3. Le papier calque pour « cacher pas tout à fait » et « montrer autre chose ». 4. Le pastel blanc pour inscrire des traces de réflexion dans la composition.
• Contraintes : organiser et combiner les différentes interventions des élèves.

Références
Visite de l'exposition « L'art de la discrétion ».
« Le véritable art est celui qui ne paraît pas être de l'art et on doit par-dessus tout s'efforcer de le cacher. »
Baldassare Castiglione « Le livre du courtisan », 1528.

Situation d'apprentissage
Propositions de travail : 1-Dans un premier temps travailler sur les nuances d'une couleur en toute discrétion pour réaliser un fond coloré sur plusieurs panneaux. 2-Dans un deuxième temps rechercher des élèves « discrets » dans une classe et leur demander de fouiller dans leur port folio afin de choisir leurs croquis qui se rapprocheraient de la thématique. 3- Chaque élève intervient sur les panneaux et dessine des éléments trouvés dans leur port folio. 4- Utiliser des moyens plastiques pour changer la visibilité (estomper, cacher, laisser des traces, gommer, effacer partiellement, recouvrir, brouiller l'image, rendre flou, etc.)

Réalisation exposée
« Sans titre ».