Ecole de Vaudreuille

ECOLE PRIMAIRE – VAUDREUILLE (31)
Enseignants : Sarah Rolland
Niveau : Grande Section de Maternelle au CM2

Pistes de réflexion

• Création d'oeuvres qui seront les traces d'une civilisation (disparue ou non) découverte par les
élèves lors de leurs expédimaginations.
• Découverte des arts premiers.
• Prise de conscience et mettre en valeur le fait que la création d'une oeuvre, et son installation, est le
résultat de réflexions personnelles et d'influences d'autres créateurs (reproduits à l'identique ou
avec des modifications)


Propositions de travail


• Rédiger un texte qui décrit le monde imaginaire (travail individuel pour les élèves de CE2 et de CM).
• Réalisations d'oeuvres à partir des matières « naturelles » collectées par les élèves, en lien avec le
monde qu'ils ont créé. Ici, le sens de « naturel » est dans le sens « qui va de soi ». Comme Quentin
Jouret, nous interprétons, nous jouons avec les mots.
• Etudier des oeuvres des arts premiers et de créateurs contemporains afin d'enrichir les pratiques
des élèves.
• Réalisations d'oeuvres collectives inspirées des arts premiers et des créateurs contemporains.

Références

• l'exposition « L'art de la discrétion » de Quentin Jouret, 2 018 :
- les oeuvres empruntées au musée Georges Labit. G. Labit a effectué de nombreux voyages dans
différents pays d'où il a rapporté des objets. Il a ensuite décidé de créer un musée ;
- Frédéric, de Léo Léonni, L'école des loisirs, 2 005, qui a intrigué les élèves car dans un premier
temps, ils n'ont pas compris le lien entre ce livre et l'exposition ;
- Sans titre, QJ/2017, En pensant à Saul Steinberg ;
- l'herbier, dans la salle Regarde où tu marches ;
- La Joconde est dans les escaliers, de Robert Filiou, 1 969, qui elle aussi a questionné les élèves
• Arts primitifs, entrée libre, de Marie Sellier, éditions Nathan, 2 013
• Bijoux de murs de Dominique Desanti, vanneries de créateurs contemporains : ces créateurs
contemporains ont emprunté des techniques et des codes traditionnels qu'ils ont réinterprétés (les
matières, les échelles par exemples)


Situation d'apprentissage


• Avant la visite, travail de vocabulaire sur le nom des différentes salles : chaque élève inscrit sur des
feuilles laissées à leur disposition ce que lui inspire chacun des titres ;
• Visite de l'exposition « L'art de la discrétion » de Quentin Jouret :
- les élèves pourront compléter les définitions qu'ils ont proposées en classe
- en petits groupes, accompagnés d'un adulte, chaque élève a un carnet avec des questions
auxquelles ils répondent ;
• Productions d'écrits : chaque élève choisit une image de paysage puis imagine et décrit un monde.
Une contrainte est imposée aux élèves : la civilisation qui vit dans ce monde ne possède pas de
technologie ;
• A partir des matières « naturelles » collectées dans la classe, les placards, le garage et le grenier de
l'école, les élèves créent des objets qu'ils auraient pu rapporter de leurs expédimaginations ;
• Etude du livre Arts primitifs, entrée libre, afin de répertorier les matières utilisées et les
« techniques » de fabrication pour enrichir les gestes donc les productions (par exemple le tissage)
• Etude d'oeuvres contemporaines dont celles de Dominique Desanti (collier), de la griffe Rock the
kasbah (vannerie) ... afin de les comparer aux oeuvres traditionnelles (ressemblances et différences) ;
• Réalisations d'oeuvres collectives :
- en petits groupes en fonction des techniques choisies par les élèves ;
- en groupe classe pour réaliser un « pensier » (à la manière d'un herbier qui regroupe les plantes
collectées lors d'une marche, ici nous collectons les verbes d'action, les matières … utilisées lors
de leur voyage immobile pendant la réalisation des oeuvres) ;
• Mettre en scène les oeuvres produites : travail sur les cartels « comme dans un musée » et la
présentation des oeuvres pour illustrer notre voyage immobile (influence du ready-made) ;
• Ateliers d'expression corporelle (danse et cirque) : créer un spectacle qui illustrera le contact entre
les 2 mondes puis le « choc » culturel issu de cette rencontre enfin la nouvelle « civilisation » qui naît
du mélange de ces 2 cultures.


Réalisation exposée


« Voyage immobile en expédimagination »