ecole maternelle Matabiau

ÉCOLE : maternelle Matabiau, Toulouse (31)

Enseignante : Mme Gogat Beros Nathalie

Niveau : Moyenne et grande section

Pistes de réflexion

• L'indiscrétion comme un secret. Où est La Joconde ? Que fait-elle ? Qui est-elle ? D'après l'œuvre de Robert Filliou «  La Joconde est dans les escaliers ».

• Détournement, transformation d'un portrait et d'une œuvre célèbre, en référence au surréalisme et à Magritte suite à un travail autour des albums d'Anthony Browne.

Proposition de travail

Transformer la Joconde en imaginant sa vie secrète, cachée et la nommer.

Références

- La Joconde Léonard de Vinci ; Le sourire mystérieux », Anthony Browne ; La Joconde est dans les escaliers, Robert Filliou ; L .H.O.O.Q, Marcel Duchamp ; La Joconde, Jean-Michel Basquiat ; Mona Lisa à l'âge de douze ans, Fernando Botero ; La Joconde (Mona Lisa), René Magritte ; Autoportrait en Mona Lisa, Salvador Dali ; Mona Lisa, Andy Warhol. 

Situation d'apprentissage

- Découverte de La Joconde de Léonard Vinci à travers l'album Une histoire à quatre voix d'Anthony Browne.

- Analyse des différentes Joconde détournées par des artistes célèbres et par l'illustrateur Anthony Browne (en singe). Utilisation d'un vocabulaire plastique pour les décrire. Echange oral sur le ressenti des élèves et les intentions des artistes.

- Utilisation d'un vocabulaire adéquat (couleurs, fond, composition…) pour expliquer les différentes opérations plastiques (isoler, reproduire, associer, transformer) réalisées par chaque élève.

- Mise en commun des travaux à travers une installation discutée en groupe classe et choix de la mise en place des différentes « Joconde ».

Réalisation(s) exposée(s) 

« On a retrouvé la Joconde ! » : installation sur un escalier en mousse des réalisations photographiées des élèves, des « Joconde » d'artistes célèbres et de la carte annonçant l'exposition « Les indiscrets », du seau et du balai du coin jeu de la classe avec sa pancarte.