ecole Saint Exupéry / Carrot - Caillet

ÉCOLE : maternelle Saint Exupery, Balma (31)

Enseignant(e) : Muriel Carro-Caillet

Niveau : MS et GS

Pistes de réflexion

Thématiques du dossier pédagogique de la Fondation retenues pour le projet de notre classe : « Toute une collection dans une petite boîte » et «  La naissance d'un petit musée. »

Références

Les cabinets de curiosités, pour donner du sens aux apprentissages, l'objectif était d'intégrer ce projet artistique dans la constellation des autres projets menés cette année dans la classe, c'est-à-dire :

- Notre participation à l'opération pour la promotion de la littérature de jeunesse, Les Incorruptibles : cela a permis de choisir une thématique de la collection à partir de l'album De quelle couleur sont les bisous ? (R. Bonilla).

- A partir d'un spectacle vu à l'école, notre travail d'art plastique et de graphisme décoratif autour des œuvres de quatre artistes peintres majeurs du XXème s. : Niki de Saint-Phalle, Miro, Mondrian et Picasso.

Situation d'apprentissage

- Langage oral : S'exprimer et donner son point de vue sur des œuvres, inventer un titre.

- Agir, S'exprimer, Comprendre à travers les activités artistiques / Les productions plastiques

- Choisir différents outils, mediums, supports en fonction d'un projet : création d'une collection de cœurs dans différents matériaux : sur des papiers encrés (techniques variées : craies grasses + pinceau, vaporisation sur papier à l'étuve) ou en pâte à modeler durcissante et peinte à l'acrylique.

- Réaliser une composition personnelle en reproduisant des graphismes : prélever un signe graphique dans une des quatre œuvres d'artistes ci-dessus à l'aide d'un cache, se l'approprier comme sa propre signature pour le reproduire plusieurs fois sur les cœurs en volume (dits « papillons »).

- Explorer le monde des objets : participer à la peinture et au montage de l'armoire de poupée – support de notre production (notre cabinet ) – en suivant la fiche de montage du fabricant.

Réalisation exposée

« L'armoire secrète des bisous » Une collection de bisous, dont la forme et la taille semblent diminuer progressivement jusqu'aux frontières du « peu » ou du « presque rien », qui peut être regardée aussi bien que cachée, qui peut se faire discrète en se confondant avec le blanc des murs si les portes du cabinet sont fermées, comme plus attirante par ses couleurs vives si les portes – ouvertes - invitent à la contempler…