Ecole Angela Davis - Mme Cabourg

ECOLE MATERNELLE 5ième Groupe - RAMONVILLE (31)
Enseignants : Cécile CABOURG
Niveau : petite section et grande section

Pistes de réflexion de l'enseignant

• Découvrir les matières par le toucher puis le regard, savoir nommer celles qui ont été découvertes et les sensations associées.
• Amener un regard nouveau sur un espace quotidien : le massif devant la classe, savoir le décrire, nommer ses plantes.
• Se saisir de différents langages plastiques pour représenter le massif (dessin, peinture, sculpture, photographie, etc.)
• Produire une œuvre collective intégrant le travail de tous.
• Associer arts du visuel et danse pour s'approprier les sensations procurées par le massif.
• Créer et présenter une chorégraphie.

Incitations, propositions, comment faire rentrer les élèves dans la tâche ?

L'exposition « Minimal Nature » a été explorée avec des sacs de matière permettant de découvrir les œuvres d'art en associant œuvre et matière.
Les Petites Sections ont travaillé sur l'opposition doux/piquant en essayant de modifier les sensations provoquées par certains objets : comment transformer le piquant en doux ?
Les Grandes Sections se sont interrogées sur les différentes représentations du massif de leur école et ont expérimentés différents langages plastiques.
Comment par l'expression du corps explorer les sensations et les mouvements liés au massif et au travail en arts visuels..

Références

• Des dessins de Bonnard, Van Gogh et Delacroix
• Sans titre, Bernard Bazile (exposé au musée des Abattoirs à Toulouse)
• Livres de Marc Pouyet, Claire d'Harcourt, Le musée de l'art pour les enfants, Les paysages dans l'art

Situation d'apprentissage et déroulé des séances
Pour les PS :
• Démarche de projet pluridisciplinaire croisant les arts visuels, le langage, la danse et dans une moindre mesure la littérature de jeunesse.
• Découvrir des gestes permettant d'intervenir sur des supports plus ou moins grands pour transformer les sensations ressenties à leur contact : un chardon devient doux.
• Réinvestir ces transformations avec différentes matières, supports et décrire ses gestes.

Pour les GS :
Rechercher les techniques utilisées, choix de celles que nous pouvons réaliser en classe.
• Poser un nouveau regard sur le massif de l'école, décrire, observer.
• Explorer par le dessin (crayon à papier et fusain), la peinture (recherche de couleurs), la sculpture à l'argile dans des productions individuelles
• Elaborer un projet collectif pour amener le massif de l'école à l'exposition.
• Choisir des productions.

Pour tous :
Explorer en danse des sensations suscitées par le massif et transformation en phrasés :
• lisse, doux, piquant deviennent glisser, envelopper, retirer…
• grandir, balancement par le vent…
• le buisson ardent devient doux.

Réalisation finale
« Exploration de notre massif : comment l'emmener à l'exposition ? »