Ecole de Vaudreuille

ECOLE COMMUNALE - VAUDREUILLE (31)
Enseignants : Sarah ROLLAND
Niveau : de la grande section au CM2

Pistes de réflexion de l'enseignante et références

- créer et présenter une œuvre qui a pour thème la Nature et qui respecte la contrainte du nombre 7
- identifier les caractéristiques de l'Arte Povera
- identifier les caractéristiques des Natures Mortes
- observer quelques peintures du Courant Surréaliste
- la couleur (couleurs primaires et secondaires / couleurs complémentaires / mat et brillant / un camaïeu)
- les outils pour peindre (afin de créer un effet de matière)
- le papier (le transformer)
- les sens (les identifier, chercher comment les représenter dans l'œuvre)

- Internet pour les reproductions des œuvres
- Découvrons l'art, le surréalisme, éd.Ecole Active
- Petite encyclopédie de la Peinture, éd. Solar
- Détourner les pages de Jason Thompson, éd.Eyrolles
- I love paper de Fideli Sundqvist, éd.Pyramyd
- Fleurs et Bouquets en papier crépon de Marie Chevalier, éd. France Loisir
- Merveilleuses fleurs à créer de FlorenceLe Maux, éd. Dessain et Tolra

Incitations, propositions, comment faire rentrer les élèves dans la tâche ?

Tout d'abord, j'ai recueilli les représentations de la nature qu'ont les élèves. Les arbres, la forêt, les plantes ont été le plus souvent nommés. L'idée a alors été de créer une installation qui représenterait un arbre.
Puis nous avons classé (par thème) les mots notés lors du recueil des représentations : les matériaux, les animaux, les plantes, les éléments …
J'ai demandé aux élèves comment nous pouvions percevoir la nature qui nous entoure. Les élèves ont énumérés les organes ou les sens utilisés. Puis nous avons repris ensemble le vocabulaire et nous les avons associés aux thèmes précédemment inventoriés.

Situation d'apprentissage et déroulé des séances

- Travail sur l'Arte Povera :
- explication de ses caractéristiques,
- observation des œuvres de Tony Capellan
- recueil d'objets, de tissus … (• les branches / les feuillles / marracasses / les insectes)
- Travail sur la Nature Morte :
- rappel et étude des Natures Mortes vues l'année dernière au Musée des Augustins afin d'identifier ses caractéristiques (• les fruits),
- comment la moderniser ? (• la brique de jus de pomme et l'emballage de la compote).
- Travail sur le Courant Surréaliste
- à partir de l'idée du temps qui passe, de la mort … évoqués dans les Natures Mortes, une élève a évoqué les montres de Salvador Dalí qu'elle avait vues lors d'une exposition,
- observation d'autres œuvres de ce courant (• les fruits suspendus, la montre molle).
-Travail sur la couleur :
- « construction » d'un cercle chromatique qui permet d'identifier les couleurs primaires et secondaires (• les oiseaux et la cabane) ainsi que les couleurs complémentaires (• les pétales et le centre des fleurs / les marracasses avec leur ficelle et les perles),
- un camaïeu de la couleur marron (• les branches formées par les « petits » rouleaux) et de la couleur violette (• les grains de raisin),
- mat et brillant (• les branches formées par les « petits » rouleaux).
- Travail sur le papier :
- le froisser, le déchirer, le mettre en forme / le modeler (• les oiseaux / les branches formées par les « grands » rouleaux / les fruits / les fleurs),
- le peindre avec différents outils pour créer un effet de matière (• les branches formées par les « grands » rouleaux / la cabane),
- papiers opaques, translucides ou transparents (• les feuilles en papier),
- le quilling (• le cadre du tableau),
- utiliser des gabarits afin de reproduire à plusieurs reprises la même forme (• les feuilles).
- Travail sur les sens :
- la vue (• les branches formées par les « petits » rouleaux / les fleurs / les feuilles en papier / les oiseaux et la cabane / les ficelles et les perles des marracasses),
- le toucher (• les branches formées par les « grands » rouleaux / les feuilles en tissus),
- l'odorat (• les insectes),
- le goût (• la nature morte qui évoque le sucré, l'acide et l'amer / la cabane pour le salé),
- l'ouïe (• les marracasses),
- le 6e sens (• l'intuition, imaginer la nature du futur),
- la mémoire (• le mémory)

Le travail de recueil des représentations, d'analyse des courants artistiques et d'observation des œuvres d'artistes est fait en groupe classe.
Le travail sur les gestes (traces en peintures, créations des fleurs, des oiseaux …) :
- dans un 1er temps, une phase de recherche individuelle,
- dans un 2e temps, une phase de mise en commun leurs productions avec explications leurs techniques
- enfin dans un 3e temps, production (en groupe ou individuelle) des éléments qui participeront à l'installation.


Fabrication des marracasses par les GSM Peinture de la grappe de raisin par les CP
(tri des graines) (camaïeu de violet)


Fabrication du cadre par des CE Fabrication des fleurs par des CE et CM
(quilling) (découpage, mise en forme et collage

Réalisation finale

« Les sens » : une installation qui représente :
- les 5 sens (les 4 branches et les insectes sur le tronc),
- le 6e sens, l'intuition, l'imagination (au sol, dans le pot en terre),
- la mémoire car elle est nécessaire pour percevoir le monde qui nous entoure (dans le trou du tronc).