Ecole Jules Julien - Mme Fleurot

ECOLE MATERNELLE JULES JULIEN
Professeur : Mme Geneviève FLEUROT et ATSEM : Mme Susana ARAGON
Niveau : Moyenne et Grande Section

Progression du travail :

● La visite de l'exposition “ Minimal Nature ” à l'Espace 42 ainsi que l'installation de l'artiste Ludwig « Trous blancs » à la Chapelle des Carmélites ont été le point de départ pour l'entrée dans l'art contemporain et dans l'art minimal avec des mises en œuvre de projets en danse contemporaine et en arts visuels.
● Le travail de lecture d'images à partir de l'exposition itinérante « Minimal Nature », dont celles des installations de Richard Long « Four days and four circles » et « Cercle de pierres », de Clément Roche « Nature morte Vivariums » et de Carl André a permis d'approfondir les premières représentations des élèves et de mettre en évidence des points communs dont l'utilisation d'éléments naturels et l'idée de répétition.
Ils les ont exploités en danse et en arts visuels : idée de cheminement, de marche, d'arrêt, de porter et transporter, de traces, du temps qui passe, de répétitions, d'alignement, de cercle, tout en gardant en mémoire la place de l'homme dans la nature.
● En associant ce travail aux imagiers de Marc Pouyet et au livre « 40 activités de Land art » d'Isabelle Aubry et grâce à l'apport d'éléments naturels de l'automne par les élèves (dans le cadre d'un travail sur les cinq sens), ces derniers ont réalisés différentes compositions en groupe et dans un carré de 70cm de côté.
● Plus tard dans l'année, dans le cadre de travail sur les plantes et la germination, des lentilles ont été semées, ce qui a permis de les voir germer et pousser.

Réalisation finale:

COMPOSITION « SPIRALE-TERRE »
● À partir d'un long tube de papier kraft épais, récupéré dans un carton de livraison, les élèves se sont vus proposer de produire une composition collective dans le cadre de l'exposition « Nature en marche ».
Ils ont retenu certains critères en lien avec les approches précédentes :
- utiliser des éléments naturels,
- faire une spirale (car trop de longueur pour faire un cercle, et que cela rappelle la coquille des escargots),
- répéter les dispositions des éléments.
● A leurs critères s'est rajoutée la contrainte du « chiffre 7 », qui a induite l'idée de peindre cette spirale en 7 parties et qui a donc amenée à utiliser les 7 couleurs de l'arc en ciel.
● Les éléments naturels proposés ont été : de la mousse, des châtaignes, des glands, des fruits de platanes, des pommes de pins, des feuilles, des écorces, des cailloux, des lentilles, des pétales de fleurs, des phalangiums, etc…
● Après avoir peint la spirale, les élèves ont, par groupe, proposé l'élaboration de leur production en fonction des critères choisis et de la contrainte imposée.
● A la fin, cette spirale représentant des éléments de la terre (d'où le nom de « Spirale-Terre » proposé par un élève) est posée sur un lit de mélange de semoule et de graines dans un cercle.

La « nature en marche » est évoquée à la fois par la représentation de la spirale qui trace un chemin et par l'idée d'utiliser des phalangiums et des lentilles, qui poussent, associés à des éléments naturels, qui ne subissent plus ou pas de modification.
Cette Production éphémère rappelle le fait que la nature évolue dans le temps et à des rythmes différents.
Il s'agit donc à la fois de la nature en marche et de la marche de la nature.
Références:
- Visite de l'exposition “ Minimal Nature ” et de l'installation “ Trous blancs ”
- Panneaux de l'exposition de “ Minimal Nature ”
- Imagiers de Marc Pouyet (Automne)
- Livre d'activités “40 activités de Land art ” d'Isabelle Aubry

DELACIEUX Eléanor
GORMANN Finn
HAZYUK Loukas
JAGU Alexandre
KURTKOWIAK Céléna
LACROUX Reda
ASSANI Yacine
CHALET Lunn
COULET Gabriel DAURON Simon
DUMONTEIL--MICHELIX Emma
GLEIZE--BADIA Ethan
KONDE Eva
LUTUMBA KIALA Kryston
MAISONNEUVE Mélia
MARIE Enzo
NOSPELLE—POUTS Mathilde
PERIES Fanny PIRELLO Nathan
POUEYTES Gaël
PRIVEY Louise
QALA Didier
REY-- SECRAOUI Naël
SAUTOUR--MORAIS Perrine
VIDAL Alice
ZOHGBY Adrien