Ecole Port Garaud

ECOLE MATERNELLE PORT GARAUD - TOULOUSE
Enseignante : Marie-Pierre Barber
Niveau : Moyenne Section et Grande Section

Pistes de réflexion de l'enseignant

Inciter les élèves à avoir une lecture des œuvres exposées par le biais des émotions qu'elles suscitent chez eux, puis représenter leur cheminement pendant la visite de l'exposition et donner à voir ce qu'ils ressentent comme un paysage intérieur. Notre travail a donc été de prendre conscience et de verbaliser les émotions suscitées par des œuvres d'art ou la visite elle-même et de trouver un moyen pour figurer ces émotions afin d'en garder une trace.

Incitations, propositions, comment faire rentrer les élèves dans la tâche ?

• La visite de l'exposition constitue le point de départ du travail. Il est demandé aux élèves de réagir de façon binaire aux œuvres exposées en disant s'ils les aiment ou non et en codant leur visite avec une succession de points blancs ou de points noirs. On obtient ainsi autant de codages que d'élèves. Puis mise en commun en classe.
• Des extraits du dessin animé « Vice versa » sont ensuite visionnés afin d'introduire le travail sur les émotions et ainsi diversifier les réactions des élèves face aux œuvres exposées. La réaction aux œuvres peut être moins binaire que j'aime/j'aime pas, mais elles suscitent de le peur, de la surprise, de la joie…
• Un mini musée est réalisé et laissé à disposition des élèves en classe afin de rejouer la visite de l'exposition Minimal Nature.

Références

Toutes les œuvres exposées dans Minimal Nature.
La collection permanente du musée des Augustins visitée après Minimal Nature : les gargouilles, sculptures, tableaux gigantesques des salons de peinture rouge et blanc…
Portraits classiques ou contemporains figurant des émotions : Rembrandt, Picasso, Courbet, Von Heister, Chaplin…

Situation d'apprentissage et déroulé des séances

Retour sur l'exposition Minimal Nature : chaque élève explique à ses camarades le cheminement pendant la visite, dit ce qu'il a aimé ou pas et surtout pour quelles raisons.
- Visionnage d'extraits de « Vice Versa », travail en langage sur les émotions.
- Nouvelles lectures des œuvres de l'exposition Minimal Nature au regard des émotions qu'elles suscitent : lectures plus diverses, ouvertes et moins restrictives.
- Utilisation du « mini musée » de la classe représentant l'exposition Minimal Nature avec des personnages Lego pour revivre la visite.
- Visite du musée des Augustins : recherche d'œuvres qui créent des émotions chez le visiteur. Représentation de ces émotions par des mimes photographiés devant les œuvres.
• Nouvelles lectures d'œuvres : portraits par différents artistes figurant des émotions, recherches sur parties du visage importantes dans la représentation des émotions.
• Recherches plastiques pour représenter des émotions avec : de la gouache (fabrication de couleurs à partir des couleurs primaires, travail sur les teintes) ; des dessins au crayon, fusain ou stylo ; des graphismes ; des photos (utilisation de l'appareil photo de la classe par les élèves).
• Travail en langage : liste d'expressions en lien avec les émotions, recherches de noms pour les différentes teintes obtenues à la gouache.
• Ecriture d'un album pour garder une trace, valoriser les productions des élèves, réaliser un travail collectif à partir de productions individuelles : une petite fille déambule dans l'exposition Minimal Nature, sa robe change de couleur au gré des émotions qu'elle ressent face aux œuvres.

Réalisation finale

Les robes de la petite fille qui visite l'exposition Minimal Nature à partir des différentes teintes d'une même couleur fabriquées par les élèves à la gouache.
Et un album collectif : « Le musée de mes émotions ».