ESMA - SAUVAGE ET BERGON

ESMA¬-AUZEVILLE (31)
Professeurs : Romy Sauvage, Magali Bergon, les professeurs d'expressions plastiques
Niveau : MANAA (Mise à Niveau d'Arts Appliqués)

Pistes de réflexion


A partir d'une base de relevés, recherches autour du vivant, de l'organique, du corps et des relations au charnel qui s'exprimeront sous différentes formes (carnet de recherches, relevés de photos, volumes de recherches,…), proposer un travail plastique et sensible questionnant le rapport au vivant.
Ce travail s'inscrit dans un questionnement et une pratique liés à un des 3 thèmes proposés ci-dessous :
• Le corps (hybridations, assemblages, forme/informe, forme en devenir, simulacre, mimesis, réminiscence,..)
• Le vêtement (révélation, sublimation, signifier l'absence, l'intimité, la protection, la mémoire, le tissus et le temps qui passe, le motif et le foisonnement, les excroissances, l'intérieur/extérieur,…)
• Le paysage (l'organique, le mouvement, les rapports d'échelle corps/paysage, l'imaginaire, la mise en scène, le corps chorégraphié, les relations corps/espace,…)

Il a été demandé aux étudiants d'étudier les trois thèmes sans distinction puis de se positionner, d'opérer des choix justifiés et argumentés.

Proposition de travail


• Rendu demandé : un travail pastique, personnel et argumenté.
• Tous les supports et les techniques sont autorisés (volume, dessin, son, installation, vidéo, photo,...).
• Une attention toute particulière est portée à la scénographie.
• Choisir un livre extrait de la bibliographie fournie en lien avec son travail.

Références


• Le mou et ses formes, Maurice Fréchuret
• Le fabuleux destin du quotidien, Frand Hornu Images
• Système de la mode, Roland Barthes
• Histoire de gestes, Marie Glon et Isabelle Launay
• Autour du corps, le corps dans l'art, editions Palette
• Danse et Art contemporain, Rosita Boisseau
• Arts visuels et corps humain, Yves le Gall
• L'invention du paysage, Anne Cauquelin
• Regarder le paysage, Claude Eveno
• Les douze manteaux de maman, Marie Sellier, Nathalie Novi
• Le songe d'une nuit d'été, Shakespeare
• Espèces d'espace, Georges Perec
• Atlas des îles abandonnées, Judith Schalansky
• Eloge de l'ombre, Junichiro Tanizaki
• Marcher créer, Thierry Darila

Références par thème


Le Corps
Rodin, Marcel Duchamp, Picasso, Braque, César, Arman, Dali, Lucy Orta, Front design,Max Ernst, Cindy Sherman, Matthew Barney
Ana Rajcevic, Jurger Bey, Brauner, Kawamata, Jesus Rafael Soto, Emilie Faïf, Cesar, Claes Oldenburg, Gaetano Pesce, Anish Kapoor

Le Vêtement
Christian Boltanski, Jan Van Eyck, Nicole Tran Ba Vang, Emilie Faïf, Louise Bourgeois, Annette Messager, Nelly Agassi, Rei Kawakubo, Junya Watanabe, Alexander MacQueen, Tzuri Gueta, Etienne Martin, Ernesto Neto, Lucy Orta, Jean-Paul Gaultier, Katarina Moch, Klimt, Céline Cadaureille

Le Corps-Paysage
Emilie Faïf, Calder, Louise Bourgeois, Jean Tinguely, Charles Simonds, Jardin enfouis, chorégraphie de Patrice Barthès, Atlas but not list, chorégraphie de Christophe Haleb, Pina Bausch, Merce Cunningham, Henri Matisse, Rebecca Horn, Self Unfinished , chorégraphie de Xavier Le Roy, Olivier Dubois, Richard Long, Borderline, chorégraphie de Blanca Li


Situations d'apprentissage


• Visite de l'exposition d'Emilie Faïf et découverte des thème en jeu
• Présentation des références artistiques en lien avec les thèmes du sujet
• L'étudiant doit mener tout d'abord des recherches sur les trois thèmes ; Il développe ensuite une recherche autour d'un thème ou d'une association de plusieurs expérimentations, tests graphiques et volumiques, essais autour de différents matériaux/outils/formes
• Développement et réalisation à l'échelle 1 du travail final
• Réflexion sur la mise en place d'un accrochage ou d'une scénographie appropriée
• Présentation de son travail lors d'un oral. Des performances ont été également proposées.

Réalisation(s) exposée(s)


Les travaux de Manon Puigsech et Terence Farlot.

Manon Puigsech « Mécanique sonore », travail de tissage motorisé, représentant la ligne de vibration sonore d'une manière graphique et réelle par un mouvement mécanique qui entraîne une vibration des fils. Un moteur actionne un fil qui fait vibrer les lignes verticales et crée également un son particulier.

Terence Farlot « Le mouvement comme motif », boîte lumineuse et dessins associés. Travail sur le lien entre paysage, corps et mouvement. Fruit d'un travail en plusieurs étapes, d'abord la capture d'une série de mouvements quotidiens par vidéo, ensuite la retranscription graphique de ces mouvements et leur séquençage, et enfin la modification et la composition de ses éléments graphiques afin de créer un paysage sur la boîte lumineuse.