LYCEE BELLEVUE - MME LACHAUME ET M. MESTRE

LYCEE BELLEVUE, TOULOUSE (31)
Professeurs : Agnès LACHAUME, Lettres-Philosophie-Culture générale,
Didier ANDERHALT et Philippe MESTRE, Sciences de l'Ingénieur
Niveau : Classe préparatoire aux études supérieures (CPES)

Pistes de réflexion


• Construire un projet collectif, associer création artistique et sciences de l'ingénieur.
• S'inscrire dans les pas d'Emilie Faïf pour fabriquer des œuvres d'art : alliance d'évocation de la nature ou de parties du corps humain avec de petits moteurs, pour révéler le mouvement de la vie.
• S'interroger sur l'intérêt de l'art contemporain.
• Réfléchir philosophiquement sur le corps vivant.
• Jouer sur les échelles, matérialiser des réflexions sur les liens apparence/intérieur, membre/organisme, inerte/animé.

Proposition de travail


En s'inspirant de l'exposition d'Emilie Faïf visitée le 12 décembre, en lien avec les cours de philosophie sur le corps et les travaux dirigés de Sciences de l'ingénieur (carte Arduino…), proposer cinq œuvres s'intégrant dans un même ensemble.

Répartir le travail à l'échelle d'une classe : délégation de deux chefs de projets, organisation de chaque groupe avec référents techniques et référents artistiques.

Références


• L'exposition « Tu sais, c'est vivant », d'Emilie Faïf.
• L'art contemporain : extraits du procès Brancusi, 1928.
• Le corps et le vivant : Patricia Touboul et Eva Levine, Le Corps, Corpus, GF Flammarion, 2002 (réflexion philosophique) ; Francis Berthelot, Le Corps du héros (comment faire vivre littérairement un personnage ?), Nathan, 1997.

Situations d'apprentissage


• Présentation de la collection de la fondation et réflexion sur des œuvres d'art contemporain.
• Cours de philosophie sur le corps et le vivant, dissertation sur l'apparence d'un corps.
• Questionnement sur l'intérêt de participer à un tel projet et les bénéfices d'une telle expérience pour des élèves qui se destinent au métier d'ingénieur.
• Démarche créative en lien avec un thème et un artiste.
• Réflexion sur l'organisation interne de chacun des cinq groupes. La partie artistique a pour rôle d'imaginer, réaliser et soigner la présentation du projet. La partie technique se charge des fonctions techniques susceptibles de donner vie à l'objet artistique.
• Prise en compte des contraintes de temps et des contraintes de dimensions définies par les deux étudiants chefs de projet pour insérer chaque réalisation dans une étagère commune.
• Photographie des projets en adoptant une démarche créative.
• Rédaction d'une présentation de chaque projet par le pôle artistique et d'un dossier récapitulatif par les deux chefs de projets.
• Réalisation technique en lien avec les cours et TD de sciences de l'ingénieur : soudure (de LED, etc), programmation de carte Arduino, réflexion sur l'alimentation nécessaire (piles, secteur...), et même menuiserie et couture (à la manière d'Emilie Faïf !)…

Réalisation(s) exposée(s)


Cinq variations sur le vivant : « Circuit de la vie », « L'hélice de la vie »,
« Une idée brillante », « Sexe abus-le », « Tu sais, la Terre; c'est vivant ! »