Lycée professionnel Castelnouvel, Léguevin

ETABLISSEMENT : Lycée professionnel Castelnouvel, Léguevin
Enseignants : Sophie Rogister et H.Galliez
Niveau : Enseignement adapté, classe de préparation socio-professionnelle

Pistes de réflexion
Le journal intime, extime, le blog, le vlog.
Le portrait, l'autoportrait.
Le photomontage : la rupture d'échelle.
Le design organique, Le land art, in situ.

Proposition de travail
« Je suis viral, mon image se propage partout dans l'espace de la fondation. »
Le virus nous éloigne, comme la maladie, la différence, qui fait écho au questionnement de « nos » élèves en situation de handicap. Comment se réapproprier l'espace, recréer du lien entre les hommes ? Autoportraits, retouches numériques, et création d'une installation in situ, dans un lieu public devenu privé. Une œuvre collaboratrice où le spectateur peut suivre ou déplacer, à son gré, les photos d'élèves miniaturisés, dont l'image se répètent inlassablement dans l'espace en catimini, et migrent vers le noyau central, comme des particules d'un virus : celui de l'Humanité.

Références plastiques abordées
Les autoportraits Pop Art à répétition d'Andy Warhol.
Les « joiners » de David Hockney.
Les formes organiques de Georges Mohasseb.
L'installation monumentale en bambou par Tanabe Chikuunsai IV, Musée d'art OMM en Turquie 2019.
Les installations de Slinkachu.
Le land art d'Oppenheim.
Les sculptures en bois de cagette de Raphaël de Just.

Réalisation exposée
« Je suis viral »
Installation : Dispersion au sein du musée d'une série de photographies des élèves cheminant viralement vers une structure de fer et d'écorces de bois.